Events | Kasteel van Loppem

La Fondation Jean van Caloen prête régulièrement sa collaboration à des événements particuliers qui peuvent être d’ordre culturel ou grand public. Des événements de grande ou de petite envergure, comme le symposium sur la guerre 14-18, des expositions temporaires, la foire du jardin et de la vie à la campagne ou le food truck boulevard. Certains sont devenus une tradition annuelle, comme l’arrivée de saint Nicolas, la chasse aux œufs de Pâques, les défilés de voitures anciennes, le rallye des châteaux des calèches anciennes ou encore le festival de musique folk.

 

04.04.2018 - 11.11.2018

une exposition sur la Guerre 14-18 et le village de Loppem aura lieu au château.

 

 

Après avoir accueilli les troupes belges et britanniques sous son toit, le baron Albert van Caloen se voit contraint, dès le 14 octobre 1914 – premier jour de quatre longues années d’occupation – de cohabiter avec de hauts officiers de l’armée allemande.

Loppem, qui se trouve à mi-chemin entre le front et la ville de Bruges, ploie sous le joug de l’occupant allemand qui décrète, exige, réquisitionne, interdit et pénalise à tour de bras. Albert van Caloen, qui est alors bourgmestre, doit rendre compte auprès des Allemands. Il est très concerné par le sort de ses concitoyens. Mais outre son rôle officiel, c’est aussi un père qui s’inquiète pour ses trois fils qui se trouvent sur le front. Les journaux d’Albert et de son fils Jean nous offrent un regard fascinant et personnel sur les événements et la vie quotidienne à Loppem, à Bruges et au front. Ils expriment aussi leurs angoisses et leur accablement, leur pugnacité et leur espoir de voir l’horreur de la guerre céder un jour le pas à la paix. Grâce à eux, nous faisons aussi ample connaissance avec d’autres membres de la famille.

La déroute allemande, le 17 octobre 1918, ouvre un nouveau chapitre de l’histoire du château.

Pendant près d’un mois, du 24 octobre au 21 novembre 1918, le roi Albert Ier, la reine Élisabeth et le prince héritier Léopold séjournent au château de Loppem. C’est depuis Loppem que le souverain dirigera d’ailleurs l’offensive de libération jusqu’à l’Armistice, le 11 novembre 1918. C’est au château également qu’il tiendra ses consultations – lesquelles déboucheront sur la formation du « Gouvernement de Loppem » le 21 novembre 1918.

Albert van Caloen notait à ce propos, dans son journal : « Un événement inoubliable qui donnera une dimension historique à notre château ».


L’exposition s’articule autour de six thèmes : « Loppem », « La famille van Caloen », « L’occupant », « La famille royale », « Le contexte politique » et « Libération et héros, deuil et reconstruction ». Le château de Loppem dévoilera pour l’occasion des documents d’archives et objets de sa collection personnelle, rarement accessibles au public. Les visiteurs pourront aussi admirer de nombreux objets et documents prêtés par les Archives du Palais royal, le Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire, le musée BELvue, les archives communales de Zedelgem, les archives de la Ville de Bruges et quelques collectionneurs privés.

27.10.2018

le colloque “Loppem 1918: le Roi, la Grande Guerre et le contrat social”.

Sous la direction du Prof. Sophie De Schaepdrijver, aura lieu le samedi 27 octobre 2018 au Château de Loppem, le colloque “Loppem 1918: le Roi, la Grande Guerre et le contrat social”. Six historiens aborderont chacun(e) un aspect bien précis de la question.

 

En savoir plus